Publié le 20 mai 2015
Un professionnel de santé marche dans un couloir d'hôpital.

Alsace e-santé, groupement de coopération sanitaire (GCS) en charge des projets e-santé en région, vient de publier son rapport d’activité 2014.

Ce document retrace les réalisations en matière d’e-santé qui ont permis à tous les acteurs de santé en Alsace – du monde sanitaire au secteur médico-social – de rejoindre l’aventure numérique. 

Alsace e-santé, sous l’impulsion de l’Agence régionale de santé d’Alsace et grâce à la mobilisation de ses membres, poursuit cinq objectifs : 

Abolir les distances

  • Parmi les huit régions menant des projets similaires, l’Alsace est la première à rendre possible le partage régional des images médicales ;
  • Le nombre d’actes de télémédecine, réalisés dans le cadre de l’expérimentation régionale, a augmenté de 90 % par rapport à 2013 ;

Partager l’information entre professionnels

  • Grâce à Albiom, une expérimentation suscitant un vif intérêt au niveau national, les résultats de biologie médicale sont en passe d’être partagés au sein du DMP entre 66 laboratoires privés et deux laboratoires hospitaliers, avec un niveau d’ergonomie jamais atteint ;

Orienter les patients ou les usagers 

  • Les Alsaciens ont été les premiers Français à pouvoir faire leur démarche d’inscription en maison de retraite, de A à Z, sur le site Internet viatrajectoire.fr ;  

Optimiser les systèmes d’information 

  • Alsace e-santé propose un accompagnement des établissements médico-sociaux et sanitaires vers une meilleure sécurité de leur système d’information ;

Promouvoir l’e-santé 

  • Des événements professionnels – dont le prochain workshop franco-allemand « Télémédecine en Ehpad » prévu le 19 juin à Strasbourg – ainsi qu’une veille sur twitter contribuent à accompagner les acteurs de santé vers ces nouvelles pratiques. 

Comme chaque année, le rapport d’activité d’Alsace e-santé donne la parole aux acteurs de terrain : ils apportent leur témoignage sur les projets en cours, leurs difficultés et leurs enjeux. Enfin, de nouveaux champs d’action sont présentés : la coordination des acteurs du maintien à domicile, les nouveaux usages de la télémédecine, ou encore l’orientation des personnes handicapées. 

 

Le découvrir

Télécharger le communiqué de presse

 


Thématiques abordées : e-santé