Publié le 22 mars 2016
DCC

Après les 6 cliniques fédérées par le 3C¹ Oncolia, les 3C de Colmar et du GHR Mulhouse Sud Alsace² ont démarré le partage des fiches RCP³ dans la plateforme commune e-RCP.

Les fiches RCP sont ainsi consultables par les équipes de cancérologie autorisées et le médecin traitant de chaque patient.

Le Réseau Régional de Cancérologie Alsace CAROL accompagne le déploiement du DCC (Dossier communicant de cancérologie) par un transfert de compétence pour l'utilisation d'E-RCP, vers les équipes 3C. Les fruits de cette démarche de proximité sont visibles depuis le 29 février 2016.

 

DCC : quelques chiffres 

  • 23 RCP, soit 1 RCP sur 3, s’inscrivent déjà dans cet outil ;
  • Plus de 2 180 fiches RCP ont été enregistrées depuis l’ouverture du service.

En 2016, les 3C et les établissements de la région autorisés à prendre en charge des patients atteints de cancer, intègreront progressivement cette plateforme commune à l’Alsace et à la Lorraine. Cela représente l’organisation de 67 RCP au total.

 

DCC : la solution e-RCP évolue

Le mois de février 2016 a marqué une étape importante, puisqu’une nouvelle version du service e-RCP « DMP compatible » a été mise en ligne. Désormais, le dépôt de la fiche RCP et son partage dans le Dossier médical partagé sont possibles. Cette évolution correspond à l’objectif fixé4 par l’Institut National du Cancer (INCa). Cela facilite la coordination, la continuité des soins et le parcours du patient.


En savoir plus sur le DCC

 

 

---

1Centre de coordination en cancérologie
2Groupe hospitalier de la région de Mulhouse Sud-Alsace
3Réunion de concertation pluridisciplinaire
4Instruction N° SG/DSSIS/INCa/2013/378 relative à la description du système d'information cible du dossier communicant de cancérologie (DCC), concourant à la qualité de la prise en charge en cancérologie

 


Thématiques abordées : DCC, cancérologie