Publié le 4 mars 2015
Formation en télémédecine

Alsace e-santé et HOPI  Medical1 ont organisé la première expérimentation de formation à la "télé-échographie de débrouillage en télémédecine", fin février à l’Hôpital Civil de Strasbourg. L’intérêt de cette rencontre était de compléter l’expérience en télémédecine et de tenter de suppléer la palpation rendue impossible du fait de la distance.

Dans le nouvel amphithéâtre HOPI Medical, le Professeur Jean-Marie BOURGEOIS a exposé à une poignée de médecins généralistes - participants à l’expérimentation de télémédecine menée par Alsace e-santé - les possibilités offertes par l’échographie, le tout depuis ses locaux du CFFE2  à Nîmes, assisté sur place par son formateur technique.

En plus de découvrir les bases théoriques comme, par exemple, bien tenir et positionner une sonde, les médecins formés ont également appris toute la sémantique et les attitudes dédramatisantes à utiliser auprès des patients examinés pour gagner leur confiance.

 

Formation télé-échographie

 

Les télémédecins ont aussi été initiés à la pratique, en situations cliniques usuelles, lors d’ateliers visant à s’approprier le "geste d’échographie" et plus précisément : 

  • Les repères dans un espace 3D retranscrit en 2D ;
  • La synchronisation entre les mouvements de la sonde et l’image acoustique à l’écran ;
  • La bonne position d’investigation, axiale ou longitudinale ;
  • La représentation graphique de la surface de l’air, des tissus mous et des liquides à l’écran ;
  • L’identification des artefacts non significatifs et des échos retardataires trompeurs.

Cette expérimentation a contribué à répondre à la problématique suivante :

Un médecin non radiologue peut-il acquérir, en une initiation synthétique, l’aisance et la pédagogie suffisante pour guider à distance un soignant non formé dans la réalisation d'une télé-échographie destinée à débrouiller une question clinique préalablement posée ?

En conclusion de cette journée inédite de formation, tous les apprenants ont été très satisfaits. Ils envisagent d’employer avec grande précaution la télé-échographie dans leur pratique. Leurs objectifs : confirmer ou infirmer une présomption de diagnostic afin d'orienter les patients, et non se substituer à l’expertise des professionnels de l’imagerie.

Initiée sous l’impulsion de Professeur Jacques CINQUALBRE, cette expérimentation pédagogique laisse la place à une réflexion plus large pour formaliser un cadre de formation généralisable aux autres télémédecins.

 

Tout savoir sur l'expérimentation de télémédecine menée par Alsace e-santé

 

1Fournisseur de solutions logicielles et matérielles de télémédecine

2Centre Francophone de Formation en Échographie

Visualiser l'album photo de l'évènement


Thématiques abordées : télémédecine