Si vous ne visualisez pas correctement la newsletter, vous pouvez utiliser la version en ligne
viatrajectoire.fr
Infoflash décembre 2014 - n°7

Viatrajectoire.fr
ouverture au grand public

Le site viatrajectoire.fr a ouvert officiellement au grand public, dans le Haut-Rhin, ce lundi 8 décembre. Les acteurs du projet dans ce département ont tenu une conférence de presse à l’EHPAD d’Altkirch, l’un des établissements pilotes. A cette occasion, Guy Jacquey et Rémy With, élus du Conseil général, et Laurent Habert, Directeur général de l’ARS Alsace ont présenté ViaTrajectoire et ses enjeux.
Les EHPAD du Haut-Rhin recevront dans la foulée de la part du Conseil général 68 un kit de communication qui leur permettra d’accompagner au mieux l’usager dans sa démarche d’inscription en ligne.
Ces documents seront aussi diffusés aux autres professionnels concernés (hôpitaux, Pôle Gérontologiques, SSIAD, médecins généralistes).


Où en
sommes-
nous ?

Au 15 novembre 2014, 2700 dossiers d’admission ont été créés et 430 admissions ont été prononcées sur l’outil par la moitié des Ehpad d’Alsace!


Recommandations


Dès qu’une admission est faite, n’oubliez pas de finaliser la demande en allant sur «répondre» et «admission effective». Cette manipulation est possible même si le demandeur a oublié de confirmer. Elle permet de faire disparaître la demande sur la liste d’attente des autres Ehpad contactés.

09/12/2014

Présentation de ViaTrajectoire
à l’AMCEAL

15/12/2014

Formation à l’interface usager
à Colmar

19/12/2014

Réunion
ARS / CG67/ CG68

16/01/2015

Formation à l’interface usager
à Strasbourg

19/01/2015

Conférence de presse
pour le lancement grand public
dans le Bas-Rhin

20/01/2015

Réunion inter-régionale à Lyon

26/01/2015

Formation à l’interface usager
à Mulhouse

23/01/2015

Formation à l’interface usager
à Strasbourg

02/02/2015

Formation à l’interface usager
à Strasbourg
Alsace e-santé Conseil Général du Bas-Rhin Conseil Général du Bas-Rhin Agence Régionale de Santé Alsace
Cette newsletter vous est adressée par Alsace e-santé. Si vous ne souhaitez plus la recevoir, cliquez ici.