Publié le 27 juillet 2015
Huguette Maetz, responsable Hébergement et Vie sociale, Ehpad Les Fontaines de Lutterbach

L’Ehpad Les Fontaines de Lutterbach, dans la couronne de Mulhouse, a fait partie des établissements pilotes dans le projet ViaTrajectoire EHPAD. Huguette Maetz, responsable Hébergement et Vie sociale, s’est impliquée avec enthousiasme dans la mise en place du site d’inscription en ligne.

Trois mois après son lancement officiel dans le Haut-Rhin, ViaTrajectoire Ehpad a-t-il modifié votre pratique au quotidien ? 

« C’est encore un peu tôt pour le dire. Aujourd’hui, ViaTrajectoire EHPAD est en phase de démarrage. Il y a encore des dossiers papiers qui nous arrivent. Le rêve serait que toutes les admissions se fassent par viatrajectoire.fr, pour éviter les doublons. Cela viendra, car chacune des parties – Ehpad, médecins, assistantes sociales – est convaincue de l’intérêt de l’outil. On voit d’ailleurs des demandes affluer chaque jour dans ViaTrajectoire. Un dossier nous est même parvenu du Territoire de Belfort.

En quoi ViaTrajectoire Ehpad apporte-t-il un plus pour les maisons de retraite ?

ViaTrajectoire est très pratique: en consultant notre tableau de bord, on est informé automatiquement si une demande est annulée à la suite d’une admission dans un autre établissement. Sur nos listes d’attente sur papier, la demande d’admission restait enregistrée pendant des mois sans qu’on sache si la personne avait été admise ailleurs.

Pour les personnes agées et leurs proches ?

Pour eux aussi, le site Internet est très utile. Les familles qui sont confrontées du jour au lendemain à la recherche d’un Ehpad ne savent pas toujours ce qui existe autour d’elles. Elles connaissent parfois l’Ehpad du village, mais pas les plus éloignés. Or sur viatrajectoire.fr, elles trouvent le descriptif précis, les tarifs, etc. C’est vraiment simplifié.

Quel est le principal challenge à relever aujourd'hui ?

Le plus difficile est de changer les habitudes. Pour certains établissements qui ont des méthodes de suivi sur papier depuis 20 ans ou plus, c’est plus difficile que pour un établissement jeune comme le nôtre. Les médecins traitants sont donc parfois confrontés à des pratiques différentes : certains Ehpad demandent encore le dossier papier aux familles, donc le médecin doit compléter le dossier papier et le volet médical en ligne. Mais on va y arriver: le conseil général du Haut-Rhin a fait une grande campagne de communication. Son site Internet renvoie automatiquement sur viatrajectoire.fr pour toute question sur les maisons de retraite. Les assistantes sociales sont très motivées et très actives dans la promotion de ViaTrajectoire EHPAD, à l’hôpital notamment. Nous avons bien informé tous nos médecins correspondants, ils ont tous reçu les flyers. Ce n’est qu’une question de temps.»