Publié le 17 septembre 2014
Patient en consultation Télémédecine

Dans le cadre de l’expérimentation régionale en télémédecine, le GCS Alsace e-santé a recensé au 12 septembre plus de 400 télé-actes réalisés.

Un chiffre deux fois plus important que celui atteint en fin d’année 2013. Ce qui démontre l’interêt de cette nouvelle pratique médicale pour le patient et le personnel soignant. 

Au 12 septembre 2014, les actes de télémédecine référencés - sous la forme de téléconsultations, de télé-assistances ou encore de télé-expertises - ont été accomplis par 22 professionnels de santé et depuis 16 sites géographiques différents. Ils ont concerné en majorité la dermatologie et le suivi des plaies et cicatrisation (264 actes), mais aussi la médecine générale et la gériatrie (84 actes), et enfin la psychiatrie et la neuropsychiatrie (23 actes). Ils ont été pratiqués à 64 % pour les personnes âgées, 29 % pour les personnes handicapées et 7 % pour les détenus. Ils ont eu pour objectif de contribuer à faciliter l’accès à la médecine pour les patients en ESMS (Établissements et services médico-sociaux) et pour les personnes détenues à la Maison centrale d'Ensisheim.

Prochaine étape : L’intégration des 13 premiers télémédecins libéraux alsaciens (généralistes et spécialistes). Ces derniers prendront prochainement part à cette expérimentation en réalisant des actes médicaux à distance. 

Dans le cadre du programme régional de télémédecine 2012-2016, l’ARS d’Alsace a confié au GCS la mission de créer les conditions favorables au déploiement de la télémédecine en région. Pour ce faire, Alsace e-santé a sélectionné et accompagne 6 établissements pilotes afin d’expérimenter cette nouvelle forme de pratique médicale à distance, au moyen d’un dispositif technique innovant. 

Pour plus d'informations sur le déploiement de la télémédecine en Alsace


Thématiques abordées : télémédecine, téléconsultation