Publié le 29 novembre 2013
Outil pour anticiper les bugs

Lors de sa réunion de novembre, le comité technique d’Alsace e-santé a planché sur la grille d’évaluation des besoins métiers en termes de continuité du système d’information (SI).

Comment mesurer les impacts d’un arrêt non planifié du dossier patient informatisé sur l’activité d’un établissement de santé ? Sur la prise en charge des patients ? Et surtout comment les limiter ? C’est le but  de l’outil élaboré par les animateurs de la démarche régionale de sécurité – Fabrice Stalter, responsable de la sécurité des systèmes d’information des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, et Véronique Payen, directrice technique d’Alsace e-santé – avec l’aide du groupe de travail « continuité du système d’information ». 

 

Lors du dernier comité technique, une dizaine de responsables SI ont mis cet outil à l’épreuve sur le cas fictif du dossier patient informatisé. Un jeu de rôle a mis en scène le Dr Jean-Luc Kawaciw, médecin coordonnateur de l’ADAPEI 67, dans la peau de l’utilisateur-métier et Patrice Penin, directeur du système d’information du Groupe Saint-Sauveur de Mulhouse, dans celle du chef de projet SI. 

 

Le groupe de travail a participé activement  et enrichi la grille en direct à partir de ses expériences. Il a ensuite demandé aux animateurs de la démarche régionale de sécurité d’élaborer le guide d’utilisation de l’outil qui permettra aux chefs de projet informatique de comprendre les  conséquences opérationnelles de chaque besoin émis par l’utilisateur-métier. Ce guide sera présenté lors du prochain comité technique, prévu le 17 janvier 2014. 

  

La grille d’évaluation et son guide d’utilisation seront ensuite proposés  à l’ensemble des membres d’Alsace e-santé, dans le cadre du plan de continuité des SI au sein de leur structure de santé en lien avec les prérequis Programme Hôpital Numérique, la certification HAS ou encore leur plan de continuité d’activité.

 

En savoir plus sur le Comité technique


Thématiques abordées : comité technique