Publié le 1 décembre 2014
Marc Berthel

Professeur Marc Berthel, Ancien chef de pôle de gériatrie aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg

« Les demandes d’entrée en hébergement médicalisé - EHPAD et USLD - sont l’aboutissement de processus à composantes complexes : état de santé et de dépendance, situation familiale, présence et compétence d’intervenants professionnels, situation et équipement du logement, ressources financières.

Au terme d’un parcours parfois progressif et lent comme dans les situations d’altérations cognitives, parfois brutales dans les suites d’une hémiplégie, la démarche est entreprise. Elle se faisait, dans le temps, avec un formulaire papier, différent pour chaque établissement choisi : cinq demandes, cinq formulaires différents. Une première étape a été franchie par la mise au point et l’acceptation d’un formulaire unique dans le Bas-Rhin, étendu par la suite à l’ensemble de l’Alsace. Maintenant, il y a un document national, largement inspiré du document alsacien.

Une nouvelle étape sera la possibilité d’utiliser ViaTrajectoire, suite à une adaptation aux besoins des établissements receveurs : les EHPAD et les USLD. L’Alsace est un terrain d’expérimentation, de rodage et d’adaptation, tout d’abord dans le sud du Haut-Rhin, puis dans le reste de la région. Il restera à compléter la démarche ViaTrajectoire, par une démarche du futur résident et de son entourage pour les aspects administratifs et financiers au moment de l’admission.

ViaTrajectoire sera particulièrement important et utile pour la gestion des places d’hébergement temporaire qui sont un dispositif d’appui au maintien à domicile. Encore faut-il que l’hébergement temporaire se restructure en regroupant les capacités éclatées -2 à 4 lits dans beaucoup  d’établissements en unités ayant une masse critique suffisante de 10 à 20 lits avec indication des compétences d’accueil : dépendance légère à moyenne, dépendance lourde, unité pour troubles  cognitifs. Et encore faut-il aussi organiser une aide à la solvabilisation, faute de quoi les personnes resteront orientées vers les accueils des urgences hospitalières. »